-33% d'entraînement et rouler plus vite

-33% d'entraînement et rouler plus vite

Ce sont les chiffres.

Entre les heures de selle de mon compère d'entraînement H. et mon niveau.

Autrement dit, je m'entraîne un tiers de moins que lui et je roule plus fort que lui en montagne.

Vu de loin, H., il fait les choses bien.

Par exemple, voici ses stats pour une semaine type :

  • 5 sorties et souvent d’une centaine de kms.
  • 420 kms en total.
  • Pour 17 heures le c*l sur la selle.

Et pour l’année 2022 en cours (*à la date du 29 avril) :

  • 5000 kms.
  • 201 heures.
  • Et encore il a du coupé 2 semaines en mars à cause du Covid.

Aussi, il est bien équipé :

  • Cadre carbone, roues carbone et groupe haut de gamme, tout Made in Italy 🇮🇹.
  • Capteur de puissance.
  • Chaussures semelle carbone au top.
  • Et du Continental GP 5000 en pneumatique, pas question de perdre des watts avec des pneus d’entraînement.

Il est motivé et discipliné.

C’est un ancien coursier.

Il n’a jamais la flemme et ne loupe aucune sortie.

Et il roule fort : des vitesses moyennes supérieures aux miennes sur les mêmes parcours.

Mais pourtant ...

Dès que j’accélère pour faire mes intervalles en Sweet Spot (c’est ce que je fais en ce moment), il cède et ne suit plus.

Il envie ma faculté à changer de rythme.

Alors que ce n’est que du Sweet Spot. Ce n’est pas une attaque, juste un train soutenu que je peux tenir plus d’une heure.

Tout ça alors que je roule beaucoup moins que lui.

Voici nos stats respectives d’après Strava au jour de l’écriture de cet article.

Les chiffres sont éloquents.

Sur ce début d’année 2022, j’ai roulé en temps et en distance 30% de moins que lui.

Et j’ai du matériel plus grand public et moins performant, au moins sur le papier :

  • Vélo plus lourd : cadre alu CAAD12 et Shimano Ultegra.
  • Roues carbone Hunt ou Mavic Aksium selon les jours.
  • Des chaussures moyenne gamme avec semelle en fibre de verre/nylon.
  • Et surtout pneus d’entraînement très résistants avec un très mauvais rendement. J’estime la perte à minimum -1 km/h à une vitesse de 20 km/h à puissance égale.

De plus, je n’hésite pas à faire des semaines off loin de mon vélo entre 2 blocs d’entraînement.

Pour H., tout cela doit être frustrant.

Quel est donc le problème de notre ami H. ?

Le problème de H. est qu’il n’a pas d’autre méthode d’entraînement que d’accumuler les kms et de mesurer l’efficacité de ses sorties sur le seul critère que sa vitesse moyenne.

Il possède bien un capteur de puissance sauf qu’il s’en sert comme si c’était un capteur de vitesse.

Pas de travail spécifique dans des zones d’efforts et une vague idée de ce que pourrait être son FTP.

En fait, il effectue le même type de sortie, chaque jour de l'année, avec toujours la même intensité.

Le même entraînement quasiment 365 jours par an.

Excepté que c’est loin d’être efficace en plus d’être chronophage.*

Un rendement pauvre en termes de gains de performance pour les efforts et le temps passés.

Imagine un peu.

Quel pourrait-être son niveau s'il décidait de s’entraîner plus intelligemment ?

  • En apprenant à se servir de son capteur de puissance et à l’utiliser pour travailler dans différentes zones d’effort.
  • En planifiant sa saison avec des blocs de travail (Base, Build, Spécialisation, Récupération) pour préparer ses objectifs.
  • En structurant ses séances, en leur donnant à chacune un but précis, pour ne pas effectuer le même type de sortie jour après jour de façon inefficace.
  • Pour finalement y passer moins de temps. C’est plus de temps pour récupérer, plus de temps à consacrer à sa famille et plus de temps pour ses autres projets.

Et faire des intervalles pendant ta sortie, c'est plus fun que de se taper tous les jours une grosse sortie linéaire sans variation de rythme.

Si toi aussi tu te reconnais dans mon compère H..

Que tu souhaites passer à une manière de t’entraîner plus efficace.

Alors, tu fais partie des 5 profils de cyclistes que j'ai identifié avec lesquels j'ai une préférence pour faire du suivi individualisé.

J’ai déjà reçu des candidatures sur mon site https://www.komacademy.cc/coaching-personnalise.

Les inscriptions ferment lundi 2 mai 23:59 et ensuite je ferai une revue de tout ce que vous m’avez envoyé.

C’est limité à 5 places maximum, du débutant++ à l’expérimenté.


➡️
Plus d’infos sur le coaching individualisé sur https://www.komacademy.cc/coaching-personnalise.


Post envoyé précédemment aux abonnés de mes emails privés ⇒ https://www.komacademy.cc/club-prive

* Le comble, c'est que c’est moi qui suis obligé de négocier la longueur des sorties à la baisse. Quand je suis rentré à la maison, et que je récupère tranquille sur mon canapé, H. est toujours sur son vélo parce qu'il rallonge sa sortie.

Afficher les commentaires